Gastronomie algérienne : réussissez votre couscous avec cette recette d’Aissa Hamada

Aissa Hamada gastronomie Algérienne

Le couscous est préparé avec de la semoule de blé dur et des légumes qui peuvent varier d’une recette à une autre. Ce plat  est connu en France à partir du XVIe siècle et c’est le troisième plat le plus prisé des Français. Le pays algérien possède une multitude de préparation de cet art culinaire. Ainsi, il peut être préparé différemment dans chaque région, oasis et ville. En voici une recette d’Aissa Hamada pour épater les invités lors d’un repas convivial.

Les ingrédients nécessaires pour la préparation d’un couscous selon Aissa Hamada

Un couscous pour six personnes a besoin de 2 selles d’agneau bien tendre, 8 merguez pas trop épicées, une boîte de pois chiche, une bouteille de tomates purée et un grand poivron rouge.

Comme c’est un plat à base de légumes et de semoule de  blé dur, il va falloir un navet par personne (6 en total), 3 courgettes, 6 carottes et un cœur de chou, explique Aissa Hamada sur son blog Overblog.

Pour ce qui est des épices, il y en a déjà prêtes dans les magasins, il suffit de demander des « épices pour couscous », de la coriandre, du cumin et du piment de Cayenne. Il ne faut surtout pas oublier l’huile puisque c’est un élément important pour la réussite de ce met.

Le couscous est facile à réaliser, sa préparation ne prend que 30 minutes environ et sa cuisson varie entre 1h et 1h 30mn ce qui fait un total maximum de 2 heures.

L’étape de préparation

Dégraisser les merguez dans une cocotte (avec un peu d’huile si nécessaire). Il faut les réserver une fois qu’elles sont dorées. Il faut cuire et saisir la selle d’agneau tout en l’assaisonnant au préalable dans la même marmite où on a cuit les saucisses.

Peler et couper les légumes, en dé pour les courgettes et en rondelle pour les carottes. Faire revenir le tout dans le jus de viande bien préparé. Il est indispensable d’ajouter en premier les poivrons et les carottes, puis les navets et le chou puisque leur temps de cuisson n’est pas le même.

« Certains sont rapidement cuits tandis que d’autres le sont plus lentement, c’est le cas des pois chiches et des courgettes » explique Aissa Hamada. (Cliquer ici pour mieux le connaitre)

Ajouter toute la sauce tomate dans le bouilli puis assaisonner le tout avec du sel, du poivre, du cumin, de la coriandre, des épices pour couscous, du piment de Cayenne avant de le couvrir d’eau. Laisser le tout mijoter pendant 1h à 1h30 à découvert tout en baissant le feu.

Préparation de la graine

Pour la préparation de la graine de couscous, il faut la mélanger avec de l’huile et du sel pour les enduire de matière grasse afin qu’elles ne collent pas.  Il faut verser de l’eau bouillante dans le récipient contenant les graines jusqu’à les recouvrir et leur laisser ensuite le temps de gonfler.

Une fois gonflées, il faut les égrainer avec une fourchette pour qu’elles ne collent pas. Avant de servir le couscous, la viande doit être présentée dans un autre plat pour qu’elle puisse garder son goût et ne s’imbibe pas d’eau. Visitez le site d’Aissa Hamada.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s