Aissa Hamada vous fait voyager à la découverte des Alpes, d’Oran et du Maroc

Il n’y a pas plus fascinant que de découvrir un pays, de s’initier à sa culture, de contempler sa beauté et sa nature, de découvrir ses monuments historiques et ses arts culinaires.Durant les périodes de vacances, les possibilités sont nombreuses, autant sur les différentes destinations que sur les offre set promotions des agences de voyages. Aissa Hamada a récemment visité 3 régions et vous fait découvrir son expérience.

Aissa Hamada : qu’est-ce qui attirent les touristes dans les Alpes ?

Le tourisme est une activité intéressante à pratiquer dans les Alpes avec de nombreux endroits à visiter comme les châteaux, les vallées, les lacs, avec leurs animaux sauvages et les flores particulières. C’est le massif montagneux le plus spectaculaire de tout l’Hexagone, aussi bien par son altitude, par sa superficie, que par le nombre de ses sommets. C’est aussi celui qui attire le plus de touriste dans le pays français, en été comme en hiver. Aissa Hamada apprécie particulièrement passer ses vacances dans les Alpes.

Aissa Hamada (voir son profil en cliquant ici) aime bien visiter cette destination afin de se ressourcer et se détendre à travers des activités telles que la randonnée, le ski, l’escalade, etc.

Alpes

Pourquoi faire du tourisme dans les Alpes ?

Plusieurs raisons entrent en ligne de compte pour le choix de ce lieu en matière de voyage. Qu’est ce qui attire dans cette région et pourquoi est-il un féru de cette région ?

• Pour le prix des logements : les tarifs des hébergements sont moins chers en montagne par rapport à la plage. Ils sont divisés par deux pour séduire plus de vacanciers
• Pour prendre un bol d’air frais : pas de pollution, pas de restriction. Quelques jours sur ces hauteurs permettent de respirer de l’air pur et revitalisant
• Pour éviter les bains de foule : l’endroit est moins fréquentée, très vaste et donc moins bondée de vacanciers. Parcs naturels, sommets et villages pittoresques sont autant de lieux à explorer
• Pour la richesse et la diversité des paysages : cet endroit offre de multiples paysages et parcours de sport en plein air tels que circuits en côte ou escalade. C’est un endroit riche en vallées, en sommets, en plateaux et en pentes
• Pour la découverte du patrimoine naturel et culturel : cascades, grottes, mers de glace, lacs et falaises sont comptés parmi les merveilles qui se trouvent sur les sommets. On y trouve également des églises, des musées, des mines d’argent, des barrages etc. Ce lieu est une véritable source d’histoire
• Pour les rencontres : elle permet de faire renaitre des gestes oubliés. Les randonneurs partagent un verre ensemble, s’amusent et font la fête dans les petits villages comme une famille. C’est un lieu riche en interaction sociale
• Pour la gastronomie car elle regorge de nombreuses fermes, auberges et restaurants où sont proposés des fromages, de la viande sauvage, des champignons, des céréales, etc. autant de mets à déguster aux airs de montagne
• Pour les activités événementiels : compétitions sportives, festivals, fêtes thématiques

Les loisirs et les activités sportives préférés d’Aissa Hamada dans les Alpes

Le ski est la principale activité touristique du massif des Alpes en hiver. Il comprend de nombreuses stations de ski et des milliers de pistes qui sont regroupées en 2 catégories : les stations des Alpes du sud et du nord.

Les Alpes disposent également d’autres atouts touristiques durant la saison d’été telle que la randonnée, le rafting, l’escalade, la spéléologie, etc.

La randonnée dans les Alpes offre une vue magnifique sur la nature et les paysages entre la succession de vallées verdoyantes et de sommets enneigés à perte de vue. Un trekking dans les montagnes et les massifs est idéal pour la découverte de la faune et flore que ce soit à pied, en raquettes ou à skis. Les Alpes du Nord abritent de vastes glaciers qui peuvent être visités à pied, le plus haut sommet comme le Mont Blanc et des sites préservés. Une ballade sur les Pré alpes offre une vue authentique et naturelle entre pastoralismes, hautes falaises calcaires et forêts.

Les Alpes du Sud et les Hautes-Alpes disposent aussi de multiples richesses : parcs naturels, vallées et villages préservés. Ils mettent à disposition des sentiers de plusieurs kilomètres pour les adeptes de la marche en haute montagne. La verdure de la forêt et la blancheur de la neige offrent un spectacle inédit.

Il y a également plusieurs centres aquatiques pour ceux qui sont à la recherche d’une activité originale. C’est le seul massif montagneux qui réunit en un seul endroit tout ce dont un touriste à besoin aussi bien pour effectuer des activités sportives que pour se reposer.

Le climat, la faune et la flore dans les Alpes

Le est climat très varié en fonction de l’altitude et de la latitude pouvant chuter de 0,65°C tous les 100 m. Des spécialistes en météorologie le qualifie en climat océanique dégradé, méditerranéen ou encore montagnard selon les zones.

Certaines conditions peuvent engendrer de microclimat provoquant régulièrement un écart essentiel de température pouvant atteindre jusqu’à 10°C entre les vallées attenantes. Les prévisions météorologiques en haute altitude sont ainsi très délicates à cause de ces particularités. Les variations climatiques locales ne sont pas faciles à anticiper.

Les plantes et les animaux ont réussi à s’adapter aux conditions du massif alpin, que cela concerne les climats variables ou les ressources alimentaires qui sont rares en montagne.

Les Alpes sont toujours associées aux bouquetins et aux chamois pour la faune, aux gentianes et aux edelweiss pour la flore. Les richesses du biotope alpin sont tellement immenses au-delà de ces symboles ce qui fait de lui une attraction de première ordre mondiale.

L’inaccessibilité de la haute altitude des Alpes et la variation des climats expliquent cette diversité animale et végétale dans la région alpine.

Les activités de plein air à faire dans les Alpes

De nombreuses activités peuvent être pratiquées dans ces lieux en hauteur en été comme en hiver.

Voici les expériences à tenter dans cette région :

• S’initier au VTT à assistance électrique : il constitue un moyen pour découvrir tous les trésors cachés
• Faire du yoga à 2200m d’altitude : c’est une activité qui se pratique avec le concours de la nature et de l’air frais
• Faire des randonnées : avec de belles vues sur les hauts sommets et des vastes vallées
• S’initier à l’escalade : une activité revigorante qui bat son plein dans les régions semblables
• Visiter des sites touristiques : le barrage de Mauvoisin près du Verbier avec une vue panoramique sur la vallée de Bagnes en est un exemple

Visite des différents quartiers de la ville d’Oran

La ville d’Oran compte environ douze secteurs urbains doté chacun de sa propre antenne communale. Le plus vieux quartier est Sidi El Houari (dans les bas quartiers), marqué par ses nombreux occupants tels que des espagnols, des ottomanes et des français.

Les secteurs urbains d’Oran avec Aissa Hamada

Les quartiers de la ville sont repartis dans les douze secteurs urbains. Sidi El Houari est composé de Casbah, Saint-Louis et le Vieux Port. Sidi El Bachir regroupe St-Charles, Plateaux et le Centre Ville. Ibn Sina rassemble Victor Hugo, Savignion, Bastie, Delmonte et Cavaignac.

El Makkari recèle les quartiers de Bel-air, Saint Eugène, Les Castors, Petit Lac, l’hippodrome et de Zitoune. El Hamri est composé de Medioni, Lyautey, Lamur, Saint-Hubert et Boulanger. El Badr regroupe Choupot, Magnan et Sananès.

Es Seddikia rassemble Carteaux, Point du Jour, Gambetta et Falaises. El Menzeh recèle les quartiers de Canastel, Akid Lotfi, Fernand Ville et de Bellevue. El Amir regroupe Miramar, Bel Air et Saint-Pierre. El Othmania réunit les quartiers de Maraval, Cuvelier et des Palmiers.

Bouamama est composé de Cité Petit et des Planteurs. Es-Saada rassemble Protin, Eckmühl, Saint-Antoine et M’dina Jdida. La Calère (Basse et Haute) est un quartier rempli de patrimoines historiques.

 

Sur WordPress Aissa Hamada en dit davantage.

Les lieux à visiter à Oran

Les sites touristiques sont nombreux (centres culturels, théâtre national, théâtre de verdure, musées, etc.) et reçoivent de nombreux visiteurs chaque année, explique Aissa Hamada.

La ville d’Oran est une ville pleine d’histoires et de cultures diverses. Elle abrite la plus grande concentration de forts militaires d’Afrique repartis en deux zones (à l’Est dans les châteaux de Saint-Philippe, Saint-André, Ros Alcazar et à l’Ouest sur le pic de l’Aidour, dans les châteaux de Santa-Cruz et de Saint-Grégoire).

Le Château Neuf est construit en 1331 sur une pointe rocheuse au Nord de la place du 1er Novembre. Il reçoit progressivement les noms de Bordj El-Ahmar, Bordj El-Mehel, Ros alcazar et de Château Neuf.

Le fort Lamoune est situé sur la route de la corniche (construction en 1742).

Le palais du Dey Hassan est situé à côté de la mosquée du Pacha et construite en 1700. Sa construction est renforcée par deux larges pierres plates avec des écritures toujours visibles gravées en espagnol.

La porte d’Espagne est une vieille sculpture militaire conservée depuis le XVIe siècle. Elle fait partie des plus importantes et des plus beaux vestiges de l’ère espagnole.

Le fort Santa Cruz Bordj El Djebel est un château construit entre 1577 et 1650 par des espagnols. Ce fort est bâti selon le modèle de l’architecture militaire espagnole.

Des arènes et des musées ornent également la ville. Le Musée Ahmed Zabana est créé en 1985 par la société de géographie et d’archéologie de la province d’Oran. Il comporte des collections de préhistoire d’archéologie, des beaux-arts, de numismatique, d’ethnographie, etc.

Le Musée du Moudjahid d’Oran est situé dans la commune de l’USTO et retrace les évènements de la lutte pour l’indépendance nationale durant la Guerre d’Algérie avec des représentations physiques.

La forêt des Planteurs et Murdjadjo est remplie de chênes verts avec 668 hectares de pins d’Alep. Elle offre une vue large sur la baie d’Oran et sur le bassin El-Kébir.

Le parc municipal regorge aussi de massifs floraux, de lacs artificiels et d’un zoo pour le bonheur des touristes.

Des promenades sont également organisées sur le Belvédère qui offrent des vues sur la baie et les envions de la ville.

De nombreuses stations balnéaires jaugent la ville d’Oran et ses alentours dont les Andalouses, les plages de Trouville, de Bouisseville, de Bomo, de Clairefontaine, etc.

Des édifices religieux sont également en grand nombre dans cette ville qui se charge de soutenir 2 religions avec des mosquées et des cathédrales un peu partout, précise fièrement Aissa Hamada (Cliquez ici pour mieux le connaitre).

L’Algérie est le plus grand pays d’Afrique, du monde arabe et du bassin de la méditerranée. Avec son magnifique littoral, ce pays reste une destination touristique très prisée.

Oran est la deuxième ville du pays et constitue un pôle touristique très important. Le littoral oranais bénéficie de formidables côtes avec de nombreuses plages autorisées à la baignade comme la corniche à l’ouest et Kristel (avec ses baies) à l’Est.

Les plus belles plages d’Oran

Les recherches d’Aissa Hamada a permis de faire le tour des belles plages de la commune.

Oran fait partie des plus belles villes d’Algérie grâce à ses magnifiques plages. La ville possède une longue façade maritime, ce qui lui permet de bénéficier d’un large choix de plages en général autorisées à la baignade.

La corniche oranaise est la destination préférée de la majorité des oranais et des touristes venus d’ailleurs.

Elle s’étend sur plus d’une vingtaine de kilomètres et est composée des plages de Cap Falcon, des Andalouses, de Saint-Roch, de Trouville, de Bouisseville, de Clairefontaine, de Paradis-Plage, de Coralès et de nombreuses structures hôtelières.

Des plages telles que Madagh Plage font étalage de nombreuses animations pour aider les visiteurs à passer des moments inoubliables. Les plus grandes boites de nuit (avec des ambiances de folie) s’y trouvent également.

La corniche fait aussi étalage de nombreuses plages privées et sécurisées comme l’Eden plage ou New Beach Oran : plages idéales pour des moments tranquilles en famille ou en amoureux.

Des jet-ski, des pédalos et des petits bateaux sont également disponibles pour divertir les visiteurs. Plusieurs restaurants, hôtels (Le New Beach Village, l’Hôtel Torky et la Résidence La Playa) et cafés jaugent aussi le long de la corniche avec des vues imprenables sur la mer. Les tarifs des hôtels sont divers et s’adaptent en fonction du budget du vacancier, selon la description d’Aissa Hamada. Ces lieux allient complaisance et fierté.

Kristel est un petit village de pêcheurs composé de pettes baies en majorité accessibles en voitures.

La plage des Andalouses est une petite station balnéaire composée d’une plage privée et d’une plage publique. Son nom vient des refugiés Andalous (premiers habitants de ce site). Madah Plage est située à l’Ouest des Andalouses.

La plage d’Aïn-El-Turk est située entre les Dunes et Saint Germain avec une multitude de restaurants, clubs de sports nautiques, et hôtels aux prix variés. Des balades et des escalades sont proposées aux touristes chaque année. Saint Roch est une petite baie située à l’est de cette plage.

La plage de la Madrague se situe en contrebas du phare de Cap Falcon et est composée de nombreuses collines. Les nouvelles constructions engloutissent celles de l’époque coloniale dont certaines encore en bon état. Les hôtels, les restaurants et les résidences secondaires privées sont nombreuses sur cette plage.

La plage de Bomo à Bousfer située entre la plage de Coralès et la plage de l’Etoile, la plage de Clairefontaine située entre Paradis Plage et la plage Saint Germain et la plage du pain sucré située entre les plages de Madrague et de Coralès sont d’autres lieux exotiques d’Oran, ville d’enfance de Aissa Hamada.

Maroc, la ville des palais

Maroc !Ce nom n’évoque pas seulement la célèbre Ville rouge, mais également des palais et de somptueux jardins. Marrakech n’est qu’un des incontournables parmi tant d’autres dans le pays marocain. Les souks, plus animés que n’importe quels grands marchés en Europe, sont parfumés d’épices. Les rues plus accueillantes les unes que les autres bourdonnent de passants qui font le clou du spectacle le soir venu, il serait dommage de dédaigner ce décor si théâtral. Les événements les importants au Maroc sont ceux qui se passent en coulisses.

Maroc

Le Jardin Majorelle

Ce jardin, se situant à Marrakech, est l’un des lieux incontournables du Maroc. Le peintre d’origine française Jacques Majorelle a créé ce lieu enchanteur avec passion. Il lui a fallu une quarantaine d’années  créer et il faut une journée entière pour l’admirer selon Aissa Hamada.

Le Jardin Majorelle se trouve principalement au cœur de la ville rouge.Les visiteurs peuvent déambuler dans ses allées ombragée soù le parfum des fleurs enchante la visite.Les plantes exotiques et les arbres font rêver les touristes.

Le pépiement des oiseaux raisonne dans le jardin et dans l’étang où lotus et nénuphar prennent place pour offrir un spectacle unique aux touristes.Un bâtiment charmant au style Art Déco ne passe pas inaperçu au milieu du jardin avec ses couleurs qui sautent aux yeux d’un premier regard.

Le Mausolée Mohammed-V

Le Mausolée Mohammed-Vest, comme son nom l’indique, un tombeau royal situé dans la capitale marocaine.Il se trouve plus précisément en surplomb de l’embouchure du Bouregreget sur l’esplanade de la tour Hassan.

Ce mausolée du territoire marocain est l’un des plus grands et abrite les tombeaux du roi Mohammed V (ex-sultan, Sidi Mohammed Ben Youssef) et de ses prédécesseurs, le roi Hassan II et le prince Moulay Abdallah.

Ce chef-d’œuvre est conçu par l’architecte d’origine vietnamienne Eric Vo Toan. La construction a commencé à partir de 1961 et pour s’achever 10 ans plus tard, soit en 1971.L’architecte a employé plus 350 artisans autochtones pour pouvoir ériger ce monument historique.

Cet édifice est caractérisé par son style unique classique andalo-arabe selon l’architecture traditionnelle marocaine.

Ce site fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’Unesco de puis 2012 et il y est enregistré en tant que bien culturel rapporte Aissa Hamada après son voyage au Maroc.

Marche à travers le Moyen Atlas

Le Moyen Atlas est un massif montagneux qui s’allonge sur 350 km, du nord-est au sud-ouest du Maroc. Il est situé entre le Haut Atlas et le Rif et couvre une superficie totale de plus de 2,2 millions d’hectares, soit environ plus de 18% du domaine altimontain Marocain.

Le Moyen Atlas inclue généralement les provinces d’Ifrane, d’ElHajeb, de Midelt, de Boulmane et de Khénifra ainsi qu’à une partie des provinces de Beni Mellal et Taza, portant le nom de « la porte du Moyen Atlas ».

Les Cascades Ouzoud

Une excursion en privé aux Cascades Ouzoud est incontournable lors d’un passage au Maroc. Le lieu est situé au cœur du massif montagneux, Moyen Atlas, dans une des chaînes de montagnes tant convoitée du pays.

Les chutes d’eau offrent un spectacle inouï et ce sont les plus hautes du pays puisqu’elles mesurent environ 100 mètres de hauteur.Quelques agences proposant des voitures avec chauffeur peuvent y emmener les touristes à admirer cette beauté de la nature.

Environ 2 heures et demie de route au départ de Marrakech est nécessaire pour rejoindre ces cascades, un trajet de pur dépaysement. La visite commence par une randonnée de part et d’autre des sentiers parsemés d’oliviers jusqu’à l’arrivée aux grandes chutes d’eau. C’est une balade alliant sport et découverte comme Aissa Hamada les apprécie.

Une baignade est possible aux pieds des cascades pour ceux qui veulent se rafraîchir un peu. Les adeptes de la cuisine locale peuvent prendre un radeau pour rejoindre l’autre rive et choisir un restaurant parmi les dizaines qui y sont implantées.

Il y est possible de siroter un bon thé à la menthe ou de déguster le tajine berbère avec une vue splendide sur la cascade.Un vieux pont en bois a été aménagé pour rejoindre le village d’Ouzoud où les villageois sont accueillants.

Il n’y est pas rare de croiser en chemin une famille de singes magots qui sont habitués aux visiteurs et qui souhaitent la bienvenue aux touristes à leur manière. Surtout n’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser ces moments. Suivre le conseil d’Aissa Hamada sur Viadeo.

Publicités